Réflexions d’Alexandre Adler sur les espions russes illégaux arrêtés aux Etats-Unis et échangés

Je vous avais parlé de cette histoire d’espions illégaux russes arrêtés aux Etats-Unis dans ce billet du 2 juillet 2010.

Alexandre Adler est revenu sur cette affaire dans sa chronique du 9 juillet 2010 :

Sa thèse défend la futilité d’envoyer des agents illégaux à l’étranger à l’heure d’Internet (sources ouvertes) et de la presse libre où tout journaliste peut interviewer librement tout décideur politique ou haut-fonctionnaire.

2 réflexions au sujet de « Réflexions d’Alexandre Adler sur les espions russes illégaux arrêtés aux Etats-Unis et échangés »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *